Menuiserie

Comment teindre le bois ?

Vernir un meuble en bois est une opération qui ne demande pas d’expérience particulière. Il suffit d’avoir les bons matériaux et de bien réfléchir à la finition souhaitée. Le vernis n’est pas coûteux et il suffit de suivre quelques instructions pour réussir à donner une seconde jeunesse à votre meuble. L’entretien de ce dernier sera alors beaucoup plus simple et plus facile.

Connaitre le type de bois à teindre

Il existe aujourd’hui une grande variété de vernis sur le marché. Pour trouver celui qui sera le mieux adapté à votre meuble, il sera nécessaire de prendre en compte plusieurs facteurs. Dans un premier temps, il faudra connaitre le type de bois et ses nuances naturelles. Il est aussi important que ce dernier puisse s’harmoniser avec les autres meubles de la pièce.

Ce dernier doit avant tout conserver l’aspect naturel du bois. Ainsi, si vous avez un meuble clair que vous avez envie de vernir, sélectionnez un produit incolore. Cependant, dans l’éventualité où vous avez surtout envie d’accentuer son teint sombre, optez pour un vernis d’une couleur plus adaptée.

Il faut savoir qu’en général la plupart des produits disponibles sur le marché peuvent convenir à tous les types d’essences de bois. Et au cas où le produit serait plus adapté à un type de bois en particulier, le fabricant fera les recommandations nécessaires sur l’emballage du produit.

Choisir la teinture idéale du bois

Et avant de pouvoir commencer vos travaux, vous devrez également choisir la teinture idéale pour votre meuble. Si vous avez envie d’atténuer les couleurs différentes du veinage, alors choisissez alors une teinture négative.

Par contre si vous avez envie d’accentuer les contrastes, choisissez une teinte positive. Lorsque vous aurez trouvé la couleur parfaite, il vous sera recommandé de garder un échantillon ou l’emballage du produit. Il arrive en effet qu’une même teinte soit différente en fonction du fabricant. Si vous n’arrivez pas à trouver le bon produit par la suite il vous faudra alors recommencer tout le processus pour ne pas avoir un décalage dans la couleur.

Les différents types de teintures

Dans ce même contexte, vous devrez également choisir entre plusieurs types de teinture disponibles. La teinture à l’eau a pour particularité de sécher très vite et il ne dégage aucune odeur. Vous pourrez l’appliquer avec l’aide d’une éponge ou d’un pinceau en polyester.

Par contre, ceux qui sont à base d’huile peuvent dégager une forte odeur suite à leurs applications. Ils ont toutefois l’avantage d’être étalés plus facilement. La couleur sera également plus uniforme et naturelle et il vous suffira d’utiliser un bout de chiffon pour son application. Le temps de séchage sera un peu plus long que pour le vernis à l’eau. Ce dernier sera beaucoup plus adapté si vous avez envie de lisser une surface rugueuse.

La teinture à l’alcool est quant à elle facile à étaler et offre une bonne résistance. Elle permet de teindre le bois en profondeur. Celle-ci est surtout utilisée pour créer des variations de couleur et elle est idéale si vous avez envie de donner un aspect vieilli au bois.

Avoir les matériaux nécessaires

Il sera également nécessaire d’avoir tous les matériaux à portée de main afin de faciliter ce travail. Vous aurez bien évidemment besoin de la teinture ainsi que d’un ou plusieurs pinceaux et de quelques chiffons propres. Et comme il faudra poncer le bois avant l’application du vernis, il vous faudra aussi avoir du papier de verre fin.

Certains bois contiennent aussi des petites imperfections qu’il est important de combler pour une meilleure couverture. N’oubliez pas d’acheter de la pâte à bois afin d’avoir une surface égale. Et finalement, il vous faudra également acheter du dissolvant.

La préparation du bois

Et lorsque vous aurez votre vernis et que vous matériaux seront à portée de main, vous pourrez commencer à préparer votre bois. Pour avoir une couleur uniforme, il sera essentiel d’enlever l’ancien revêtement en le décapant. Puis, vous devrez passer à l’étape du ponçage. Passez ensuite un coup de pinceau ou utilisez un chiffon propre pour enlever la poussière sur le bois.

Il est aussi important d’enlever la poussière dans la pièce afin que celles-ci ne viennent se coller à votre meuble. Même si vous utilisez un vernis à l’eau, il vous sera recommandé d’ouvrir les portes et les fenêtres afin de bien aérer la pièce.

Des conseils pour appliquer la teinture

Dans ce même ordre d’idée, pensez à faire un test sur une surface non visible du meuble. Cela vous permettra du savoir si la teinte correspond à vos attentes et si le vernis est fluide.

Appliquez également ce dernier en couches fines en utilisant un pinceau d’une largeur adaptée. Préférez ceux qui ont une extrémité plate. S’il s’agit d’un grand meuble, l’idéal est alors d’utiliser un rouleau laqueur.

Réaliser les finitions

En général il vous sera recommandé de poncer légèrement la surface avec un papier de verre très fin après une première impression. Lors de celle-ci, pensez à diluer votre vernis à eau.

Il ne sera pas nécessaire d’utiliser du vernis dilué pour les couches suivantes.

Des solutions pour teindre le bois sans produits chimiques

Néanmoins, il existe également des solutions naturelles pour teindre le bois. Vous pouvez par exemple utiliser des graines de chicorée si vous avez envie d’obtenir une teinte claire avec une touche dorée. Mettez alors environ 10 cuillères à soupe de graines de chicorée dans un litre d’eau et laissez bouillir pendant environ dix minutes.

Toutefois pour une couleur plus chaude, utilisez tout simplement du marc à café. Si la surface du meuble est assez grande, il faudra procéder comme pour les graines de chicorée. En revanche, vous pouvez utiliser directement le marc à café sur les petits meubles comme les tabourets ou une petite table.

Et dans l’éventualité où vous souhaitez un aspect plus rustique, utilisez de la brou de noix. Cet extrait de Cassel peut être trouver facilement dans les magasins de bricolage. Pour obtenir une teinte uniforme, il vous suffira de diluer 10 cuillères à soupe de cette dernière dans un litre d’eau. Ajoutez ensuite 20 grammes de cristaux de soude. Il suffira d’utiliser une éponge pour son application et de protéger la surface avec de la cire naturelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *