Maison

Qui appeler en cas d’infiltration d’eau ?

Une infiltration d’eau est tout simplement une pénétration d’eau dans les murs ou plafond. Elle peut provenir d’une terrasse, d’un balcon, d’un sous-sol, d’une cave, d’une toiture… Cette eau s’immerge les murs intérieurs, imbibe les meubles et finit par provoquer d’importants dégâts dans une maison.

Une infiltration d’eau peut se manifester dans les sous-sols, les caves et les canalisations enterrées d’’une habitation. Suite à la pression exercée par le sol, l’eau va pénétrer dans les murs extérieurs avant d’inonder progressivement l’intérieur.

Il faut savoir qu’une mauvaise étanchéité d’un mur ou d’un toit peut provoquer de graves dommages dans votre maison ou votre appartement. Vous retrouvez ci-après tous les conseils pour détecter et faire face à une infiltration d’eau chez vous.

D’où vient une infiltration d’eau ?

Les origines d’une infiltration d’eau peuvent être différentes : il peut s’agir d’une pénétration d’eau, de remontées capillaires, d’une mauvaise isolation du mur, ou encore d’un écoulement d’eau. L’eau qui s’infiltre par le toit est causée généralement par des intempéries récurrentes.Ne tardez pas à appeler un expert pour la mise en place d’une recherche de fuite toiture. Si votre terrain est imperméable, vous risquez d’avoir un ruissellement qui pourrait entrainer de graves dégâts. Dans ce cas, vous devrez informer votre assurance sur le sinistre pour vous faire rembourser.

Si vous vivez en bord de mer, une infiltration peut se déclarer suite à un débordement d’eau, à une submersion marine, ou encore à la montée de la nappe phréatique qui pourrait envahir la cave de votre maison.

Infiltration d’eau : qui contacter pour vous secouer ?

Une infiltration d’eau causée par un ruissellement peut provoquer des dégradations dans les habitations, les routes et peut même emporter votre véhicule assuré. Dans ce cas, il faudra appeler vite votre assureur qui vous expliquera les démarches à suivre pour être indemnisé.

Si l’infiltration d’eau est due à une mauvaise étanchéité de votre couverture, il est nécessaire d’appeler un expert pour se charger des travaux nécessaires. Quoi qu’il en soit, agissez vite lorsque vous observez les premiers signes d’une infiltration d’eau.

Dans certains cas, il faudra remplacer quelques tuiles ou refaire toute la charpente, pour régler le problème. Ne tentez pas de travaux important sans demander le conseil d’un spécialiste de recherche de fuite toiture. Si vous êtes un bon bricoleur, vous pouvez réaliser le diagnostic par vos propres moyens. Mais il faut confier les travaux de rénovation et de réparation à une société spécialisée.

Toutefois, si votre problème est plus compliqué ou si vous avez des doutes sur l’origine de l’infiltration, n’hésitez pas à faire intervenir un expert en détection de fuite qui établira un diagnostic minutieux, s’occupera de la localisation de la fuite et procédera ensuite à sa réparation.

Dans le cas d’une infiltration causée par un défaut de construction, le sinistre peut incomber à la responsabilité civile du constructeur ou du couvreur, mais il faudra avoir une garantie décennale.

Par ailleurs, si le problème est dû à un dégât des eaux, vous devrez vite déclarer le sinistre à votre assurance pour bénéficier d’une indemnisation à condition d’avoir souscrire à une garantie « dégât des eaux ».

En attendant l’intervention d’un professionnel, vous pouvez réaliser quelques travaux pour limiter l’étendue des dommages. Par exemple, vous pouvez remplacer les tuiles abimées de votre toiture. Cela est possible si vous ne souffrez pas de vertige, car vous devrez monter sur votre toit pour réaliser votre réparation. Prévoyez un équipement de sécurité afin d’éviter tout éventuel incident !

Dans tous les cas, il faut savoir que l’indemnisation dépend de la garantie responsabilité civile incluse dans le contrat assurance multirisques habitation. Pour bénéficier d’une prise en charge, il est nécessaire de déclarer le dégât auprès de votre assurance, par téléphone, par lettre recommandée avec accusé de réception ou sur le site web de votre assureur.  Lire plus : Dégât des eaux : comment procéder ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *